visuel_lancement

Un click sur l'image pour y accéder!

Toute nouvelle, toute fraîche, voici donc ce qui a occupé mes jours, mes soirées et mes nuits de  ces derniers temps : une petite collection pour ce printemps et cet été.  Et une collection, c'est pas mal de travail en fait...Il faut tout d'abord imaginer des modèles qui pourraient être portés par 35°c en plein été alors qu'on est en plein hiver, qu'on se caille et qu'on est enveloppé d'un énorme plaid en fausse fourrure (un autre, pas celui imitation léopard),

les dessiner tant que faire se peut,

trouver des tissus légers alors que les étals croulent sous les lainages et autres velours épais,

faire les patrons (partie non négligeable tant ça peut être frustrant parfois de ne pas avoir fais d'études de modélisme) ,

commander des étiquettes tissées,

coudre des prototypes,

trouver la petite  mercerie, 

SE COUDRE QUELQUES VETEMENTS POU LA SAISON,

tout préparer pour l'atelier,

envoyer à l'atelier,

coudre de nouveaux prototypes pour la séance photo,

organiser la séance photo,

se faire aider par les copines,

SORTIR AVEC LES COPINES,

commander les étiquettes cartonnées,

trier les photos,

faire des photos des vêtements (les repasser avant),

trier les photos,

PARTIR EN VACANCES A PARIS,

faire le descriptif des produits,

fixer les prix,

réceptionner le stock, le vérifier, le trier, l'étiquetter, le ranger (bon ça, c'est pas encore fait!)

tout rentrer sur le site : partie la plus longue quand on a un ordi qui rame....

Et voilà! Dans l'ordre ça donne à peu près ça! ( Quand on est une fille organisée, pas une fille qui fait un peu de tout tous les jours en pensant qu'elle est plus efficace...En fait, ce récapitulatif est pour moi-même, pour la prochaine fois!)..... Mais quand on a terminé, c'est une vraie satisfaction, on redescend tout doucement avec cette envie irrépressible de fumer 600 clopes et de boire 245 bières! Le bonheur, en somme!  C'est un leurre évidemment, le travail n'est pas fini ! Mais c'est pas grave, car le trac va bientôt passer....Ca plaira? ca plaira pas ?  Peu importe, maintenant on ne peut plus reculer, hé hé!